5 modèles d'affaires pour valider son idée

Vous connaissez probablement déjà les étapes essentielles du démarrage. Quand vient le temps de créer un plan d’affaires solide et convaincant, il vous faut établir de quelle façon vous donnerez vie à votre idée ! Comment ? D’abord en choisissant parmis l’un des modèles d’affaires. Déterminez qui est votre client idéal, quel problème il rencontre et quelle est votre solution à ce problème. En définissant les réponses à ces questions, vous aurez une meilleure idée du modèle d’affaires qui conviendra le mieux à votre idée.

Dans cet article, nous parcourrons les points les plus importants de 5 modèles d’affaires courants : l’Entreprise, la Souscription, le E-Commerce, le Transactionnel et la Marketplace.

 

Plan d’affaires de Fred Michel | Financer une idée avec son salaire

 

1— L’Entreprise

Il s’agit de services ou de produits vendus directement à une entreprise ou à un client sur la base d’un contrat unique, non récurrent. C’est un modèle d’affaires assez simple et courant ; vous avez un produit ou un service, vous le vendez à votre client, sans engagement à long terme. C’est le modèle utilisé par les restaurants, les boutiques de vente au détail, ceux qui offrent des services, par exemple.

Ce modèle d’affaires est parfait si votre idée est un produit dont votre client n’a besoin que de façon ponctuelle. Elle donne l’avantage de pouvoir entrer en contact direct avec sa clientèle, de créer un lien de confiance, de mettre en action des techniques de vente, etc.

 

2— L’abonnement

Comme le titre l’indique, il s’agit de services ou de produits encore une fois vendus directement à une entreprise ou à un client, mais à l’aide d’un abonnement. Un contrat lie le client au prestataire. L’abonnement peut être mensuel, annuel, hebdomadaire, trimestriel, tout dépendant du choix du client et du produit ou service qui est offert. Le principe est plutôt en vogue en ce moment. Pensez aux fameuses boîtes repas, entre autres !

C’est un modèle efficace si vous pensez que votre client peut avoir besoin de votre produit ou de votre service sur une base régulière. L’abonnement vous assure une certaine fidélité sur un temps donné.

 

3— Le E-commerce

Des produits ou des services vendus n’importe où, n’importe quand, à n’importe qui (ou presque), c’est ça le E-Commerce ! Dans le E-Commerce, le commerçant vend sa propre marque via sa propre boutique en ligne.

Ce business model fonctionne pour vendre des biens physiques, informationnels (des e-book, par exemple) ou des services transactionnels divers. Bien que la vente en ligne ait gagné en popularité en 2020, à cause de la situation qu’on connait, il convient de se demander si notre public cible est un adepte de ce genre de transaction avant de se lancer. On note, entre autres, que la majorité des acheteurs en ligne ont moins de 50 ans. Néanmoins, de plus en plus d’utilisateurs, de tous les âges utilisent le Web pour passer des commandes à un moment ou à un autre.

Comme il n’y a pas de location physique, vous ne rencontrerez pas vos clients en personne. Vous ne pourrez pas non plus utiliser les techniques de vente traditionnelles, puisque vos clients s’auto servent, d’une certaine façon ! Il conviendra donc de créer un lien avec eux d’une autre façon. Les réseaux sociaux, par exemple, aident à entrer en relation avec la clientèle. Vous pourrez vous en servir pour engendrer de l’engagement. Pensez à l’instauration d’un outil de clavardage sur votre site pour pouvoir aider vos clients qui en auraient besoin.

 

4— Transactionnel

Il s’agit d’une compagnie qui sert d’intermédiaire entre une entreprise et son client pour rendre possible une transaction. Elle peut utiliser un site Internet, un logiciel, un add-on ou un plug-in.

Avec la montée du commerce en ligne, certaines entreprises se spécialisent dans la méthode de paiement du service en ligne. Certains offriront des méthodes de paiement étalées comme Sezzle, d’autres, une plateforme de paiement sécurisé, comme PayPal.

 

5— La Marketplace

Il s’agit également d’un intermédiaire entre une entreprise ou un particulier qui vend le service ou le produit et les clients. La Marketplace regroupe plusieurs marques, plusieurs produits qui sont mis de l’avant et facilite la mise en relation entre les acheteurs et lesdits produits vendus, le tout, en échange d’une commission. C’est le cas, par exemple, d’Etsy, d’AirBnB ou encore des sites de petites annonces.

La personne qui gère la Marketplace s’occupera de la mise en place de la vitrine, de la plateforme de paiement, de la livraison et des commandes ainsi que des inventaires et des tarifs. Elle pourra également proposer des services complémentaires moyennant des frais, comme l’emballage-cadeau, différents moyens de paiement, des assurances, des offres exclusives, etc.

Certaines Marketplace se spécialisent dans une niche précise. Comme Etsy et les produits de confection, par exemple ! En étant plus spécialisé, il est plus facile d’acquérir une plus grande notoriété ou un titre de référence dans un certain domaine. Ensuite, il est possible de charger un coût d’entrée pour les vendeurs souhaitant vendre sur votre plateforme ou encore un abonnement payant pour les acheteurs.

 

Le bon modèle d’affaires pour vous

Les modèles d’affaires traditionnels ont été repensés, revus et adaptés pour créer des centaines d’alternatives ! Votre business model, c’est un peu votre concept. Pour choisir celui qui conviendra le mieux à votre entreprise, posez-vous quelques questions :

  • Qui est votre client idéal, votre persona ?
  • À quel problème, votre produit apporte-t-il une solution pour votre persona ?
  • Quels sont les canaux de diffusion utilisés par votre client idéal ?
  • Comment votre produit vous permettra-t-il de gagner de l’argent ?

Avec ces réponses, vous saurez quel concept conviendra le mieux à votre marché ! Ainsi vous pourrez choisir parmis ces 5 modèles d’affaires.